Blogue

Découvrez Arcadia - Maritimes Maven

Explorez Fredericton et la région de la capitale avec Coreen Hildebrand, blogueuse de voyage et photographe surnommée Maritimes Maven. De la Nouvelle-Zélande aux États-Unis, elle a parcouru le monde, mais elle a un faible pour son lieu d’origine, les Maritimes. 

Pour lire ses blogues personnels sur le Nouveau-Brunswick et les autres provinces maritimes, cliquez ici (ouvre une nouvelle fenêtre). Suivez sa série de billets de blogue sur notre page Expériences sélectionnées pour trouver l’inspiration pour votre prochain voyage à Fredericton et dans la région de la capitale.

Le nom Arcadia, qui signifie en grec « en harmonie avec la nature et la beauté pastorale », décrit parfaitement le nouveau village d’Arcadia qui englobe désormais les anciens villages de Gagetown, Jemseg et Cambridge-Narrows. Je vous invite à m’accompagner alors que je visite une nouvelle fois un de mes endroits préférés, et partez avec moi à la découverte de nombreux joyaux cachés encore à découvrir. J’espère vous donner envie de suivre mes traces ou de concevoir votre propre plan pour découvrir tous les trésors d’Arcadia.

Découvrez Arcadia – Jour 1

Dirigez-vous vers l’ancien village de Gagetown. C’est l’endroit idéal pour une promenade. Il est temps de ralentir, de respirer l’air frais et de flâner. Gagetown mérite une journée complète d’exploration. Faites-moi confiance! Il y a ici plus à voir et à faire qu’il n’y paraît. Ne restez pas à la surface des choses, profitez de la vue, parlez à la population locale, apprenez en plus sur l’histoire du lieu et découvrez pourquoi tant de gens s’installent ici, après avoir visité ce havre de paix.

Greig Pottery, au 36, rue Front, qui célèbre maintenant sa 47e année d’activité, est certainement l’un des piliers du village. Après le magasinage, entrez dans l’atelier mitoyen où Flo est toujours heureuse de rencontrer la clientèle pendant qu’elle travaille.

Juggler’s Cove Fine Arts & Crafts, au 27, rue Front, abrite l’un des rares potiers spécialistes de la poterie raku de l’est du Canada. À côté de son travail intensif comme éducateur, Peter Thomas consacre sa carrière à la création de céramiques originales. Les superbes peintures de Karen Shackleton ornent également les murs de la boutique.

Je me suis ensuite arrêtée, pour ma troisième visite d’un atelier-galerie, à Maja Padrov Ceramics, au 3, chemin Tilley. Maja crée des œuvres d’art de grande taille très élaborées. Son travail a été exposé dans tout le pays, ainsi qu’en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Si vous souhaitez vous arrêter en passant, son atelier-galerie sera peut-être ouvert, mais le mieux est de prendre rendez-vous.

Si vous aimez les antiquités, aller faire un tour du côté de Rustic Reflections – Antiques & Collectibles, au 61, chemin Tilley. Le propriétaire, Larry Tobin, est spécialisé dans les objets anciens faits à la main. J’adore farfouiller chez Rustic Reflections. Je suis sûre que ce sera aussi votre cas!

Le marché public de Gagetown, au 30, rue Front, est un petit marché saisonnier en plein air qui se tient le dimanche dans le parc riverain. Vous y trouverez des fruits et des légumes frais cultivés localement, des produits de boulangerie, des conserves, des herbes, des plantes, des objets d’art et d’artisanat locaux, ainsi que plusieurs étals alimentaires. N’oubliez surtout pas, lorsque vous serez dans le parc communautaire, d’admirer Formations, une sculpture en granite créée en 2018 par le Bulgare Rafail Georgiev. Cette œuvre fait partie du Circuit de sculptures internationales.

Il doit bien être 11 h quelque part… alors, dirigez-vous tout droit vers Gagetown Distilling & Cidery, au 30, chemin Court House. Les propriétaires, Matt et Heather, ont commencé comme producteurs de fruits, mais après avoir vu une grande partie de leur production se perdre, ils ont appris à créer des cidres et des spiritueux durables. Il ne fait aucun doute que vous y trouverez votre produit préféré, sans oublier de découvrir le secret de leur fameuse eau-de-vie de poire.

J’ai dîné au Gagetown Grill & Smokehouse, au 38, chemin Tilley, qui s’enorgueillit de ses viandes fumées maison et de ses spécialités à l’ail noir. Je recommande vivement de partager le très populaire Smash Burger, un plat plus que suffisant pour deux. Les propriétaires, Bruce et Laura, garantissent que vous ne partirez pas affamés, ce dont je peux témoigner!

Poussez jusqu’à la marina de Gagetown, au 50, rue Front. Là, de nombreux plaisanciers fréquentent le restaurant-pub The Old Boot Pub et Dockside Bar.On y profite d’une terrasse donnant sur la marina et la rivière. Après votre visite de la marina, continuez sur la rue Front et dirigez-vous vers les attractions touristiques historiques de Gagetown.

Profitez d’une visite guidée de la maison Tilley, au 69, rue Front, un lieu historique national et provincial rendu célèbre en tant que lieu de naissance du Père de la Confédération, Samuel Leonard Tilley, qui y a vu le jour le 8 mai 1818. Explorez les souvenirs de l’ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick dans cette résidence datant de 1786 qui regorgent d’objets d’art et de meubles loyalistes et victoriens, vous y trouverez également une importante exposition d’artéfacts des cultures wolastoqiyik et mi’kmaq. Juste à côté de la maison Tilley se trouve Loomcrofters, un autre lieu historique datant des environs de 1789. Il abrite l’une des plus importantes collections patrimoniales au pays et c’est aussi l’un des plus anciens édifices du Nouveau-Brunswick. Découvrez le travail des concepteurs et des fabricants des tartans tissés à la main de l’Aviation royale canadienne et du Nouveau-Brunswick, avant de vous essayer à cette activité artisanale.

Dirigez-vous ensuite vers l’église anglicane St. John’s, au 3, chemin Court House, établie en 1880. L’église d’origine a été construite en 1790. Ne manquez pas, dans la cour de l’église, les pierres tombales de certaines personnalités fascinantes de Gagetown. Dirigez-vous ensuite vers le musée Orange Hall qui se trouve juste en face sur le chemin Court House. C’était la première école primaire de Gagetown et c’est également aujourd’hui un autre lieu historique local. Elle est un exemple typique de l’architecture de nombreux bâtiments scolaires du 19e siècle.

Profitez d’une promenade arborée jusqu’au musée du palais de justice du comté de Queens, au 16, chemin Court House. Construit en 1836, ce lieu historique provincial est un joyau architectural où se sont déroulées certaines des affaires judiciaires les plus intéressantes du comté de Queens. Écoutez les commentaires du guide touristique spécialisé en histoire, asseyez-vous dans le box des accusés et le fauteuil du juge, faites des recherches sur l’histoire de votre famille et admirez la dernière exposition sur la culture et le patrimoine locaux.

The Reed & Thistle est l’endroit idéal pour déguster un rafraîchissement dans l’après-midi, tout en profitant de la vue qui s’offre à vous. Cet établissement est situé, au 74, rue Front, dans le Steamers’ Bed & Breakfast aujourd’hui centenaire. Sirotez le cocktail ou la bière artisanale de votre choix ou savourez un café sur la plus grande véranda avec permis d’alcool au bord de l’eau du village.

J’ai opté pour le Gulliver’s World Café, au 17, allée River Run, comme destination gastronomique pour la soirée. Vous y retrouverez les saveurs des cuisines du monde entier. Le chef Thane Mallory et son épouse, Nancy, vous accueilleront dans une ancienne ferme historique des années 1860, où vous pourrez profiter du restaurant et d’un certain nombre de suites. J’ai passé une soirée très agréable, mariant excellente cuisine, service amical et vue sur le front de mer.

Pour la nuit, mon choix s’est porté sur le May Queen Bed & Breakfast, au 25, chemin Tilley. L’établissement est décoré avec des œuvres d’art et des antiquités de bon goût, et offre à sa clientèle, outre une hospitalité de tout premier ordre, un confort exceptionnel et des équipements modernes. Le jardin arrière offre un cadre serein pour se détendre, et Jane y sert un délicieux déjeuner chaud le matin. La boutique May Queen’s Craft Shop est un endroit agréable où vous pourrez dénicher un trésor parmi une vaste sélection de créations d’artistes et d’artisans locaux.

Découvrez Arcadia – Jour 2

Montez à bord du traversier de Gagetown – une façon amusante et rapide de traverser la rivière Wolastoq (rivière Saint-Jean) – qui relie les rives ouest (Gagetown) et est (Lower Jemseg) d’Arcadia. Cette traversée gratuite, offerte en saison en traversier à câble, prend moins de cinq minutes.

La zone naturelle protégée des prés du Grand Lac est le plus grand milieu humide d’eau douce du Nouveau-Brunswick et les vues depuis Jemseg sont majestueuses. Soyez à l’affût des plates-formes de nidification des balbuzards pêcheurs après avoir débarqué du traversier. Arrêtez-vous au monument du fort Jemseg, un lieu historique national du Canada.Cet ouvrage marque un lieu que se sont disputé les Britanniques, les Français et les Néerlandais. À deux pas, vous pourrez voir l’église Saint James, une impressionnante réplique à l’identique d’une église en pierre d’Angleterre. Le cimetière abrite des tombes de colons loyalistes. Au coin du chemin Ferry et de la route 715, n’hésitez pas à entrer dans la librairie Ferry Road Book Place qui vend des livres d’occasion. Sur la route 2, à la hauteur de la route 695, le Jemseg Lions Club est prisé pour son déjeuner du samedi matin et, à l’angle opposé, le Jardin communautaire de Jemseg, un projet du Women’s Institute and Community Friends, commémore l’existence du Old Country Store qui a été en activité ici de 1855 à 1987. 

Le Floyd’s Coffee 61, au 56, route 695, est un nouveau torréfacteur de café à Arcadia. Directement de l’autre côté de la route, Turner’s One Stop, au 59, route 695, est l’endroit idéal pour manger un morceau à l’intérieur ou pour acheter des plats à emporter ou des pâtisseries maison à déguster plus tard. Vous pourrez séjourner au Jemseg Lakeview Motel, au 4384, route 105. Là, que vous résidiez sur place ou non, il vous sera possible de louer des kayaks; alors, n’hésitez pas à faire une pause ici et à sortir sur l’eau pour pagayer.

La crèmerie McCabe’s Ice Cream, au 291, chemin Knight, à Whites Cove, propose des spécialités glacées artisanales haut de gamme. Ici, les calories ne comptent pas, mais la qualité oui. Le père de Tim McCabe a commencé à fabriquer des crèmes glacées il y a 40 ans, et, lorsqu’il est parti à la retraite, Tim et sa femme Janice ont pris la relève. Ils utilisent toujours la même recette familiale à l’ancienne pour fabriquer de délicieuses crèmes glacées crémeuses à souhait et entièrement naturelles, servies à la cuillère à glace. La boutique propose également des glaces italiennes rafraîchissantes.

Lavenhop, au 648, promenade Bridge, route 695, est une destination agrotouristique nichée sur 150 acres. On y trouve de la lavande, du houblon et divers produits. Profitez, en saison, des joies de l’autocueillette de produits de la ferme certifiés biologiques. Faites connaissance avec les propriétaires, Bill et Jackie, récoltez vos haricots, pois, tomates et concombres, et profitez des magnifiques sentiers et des jardins où pullulent oiseaux et papillons. Les promenades de fleurs sauvages, la clôture vivante ainsi que les rangées de lavande et de pivoines sont paradisiaques.

L’Acacia Studio, au 1948, chemin Lakeview, et la propriété environnante de l’artiste Richard Flynn évoquent irrésistiblement les Jardins de Monet. Richard a hérité de ces terres agricoles idylliques, s’étendant sur plus de 20 acres, d’un oncle disparu depuis longtemps, il y a plus de vingt ans. Beaucoup de ses œuvres ont été conçues à partir des plantes vivaces qu’il a plantées dans ses jardins. Son art, combinant plusieurs moyens d’expression et diverses textures, commençant souvent par de l’aquarelle, de la peinture à l’acrylique et des pastels, est brillant. Son atelier-galerie est ouvert occasionnellement, mais il est possible de prendre rendez-vous.

La Bibliothèque régionale de Cambridge-Narrows, au 2216, chemin Lakeview, est un établissement indépendant à but non lucratif, fonctionnant sur la base du bénévolat, situé dans un bâtiment patrimonial (1854-1858) et appartenant au Village d’Arcadia. Ce carrefour communautaire abrite également le centre d’information des visiteurs qui est ouvert tous les jours pendant l’été.

Au 1307, promenade Bridge, le parc de conservation des pins est, avec plusieurs tables ombragées, l’endroit idéal pour un pique-nique.L’endroit est désigné lieu historique local pour son rôle de conservation des forêts anciennes. Il abrite également une œuvre du sculpteur Fetiye Boudevin, Peace Sculpture, qui fait partie du Circuit de sculptures internationales.

Le musée de la maison Flower, au 2270, chemin Lower Cambridge, est la demeure historique de l’artiste du XIXe siècle Anthony Flower. La demeure, de 1818, et la production artistique d’Anthony Flower sont emblématiques de notre passé. Sa maison raconte l’histoire du début du XIXe siècle au Nouveau-Brunswick, par l’intermédiaire du récit de la vie d’un homme aux multiples facettes : artiste, agriculteur, père, immigrant et dirigeant communautaire.

Le quai Mott, au 35, chemin Mott’s Wharf, est un lieu empreint de nostalgie où les résidentes locales, vêtues de leurs plus beaux atours, attendaient de monter à bord du Majestic – le tout dernier bateau à vapeur à avoir navigué sur la rivière de 1902 à 1942. Les bateaux fluviaux étaient principalement utilisés pour livrer le courrier et les fournitures, pour le transport et pour ramasser les produits des agriculteurs à destination des marchés de Fredericton et de Saint John. Mais, ils pouvaient également, à l’occasion, accueillir un bal ou une fête.

Au 3437, chemin Lower Cambridge, le Norwood on the Washademoak est un gîte touristique saisonnier appartenant à Inés von Waldow et à son mari Doug Richardson. C’était autrefois une résidence de campagne, de 1905, construite par l’architecte du tournant du siècle, H.H. Mott. Inés m’a offert une boisson pétillante aux fruits et une part de gâteau au flan fait maison, alors que j’étais assise sur sa terrasse arrière avec une vue imprenable sur le lac Washademoak, et j’ai su, à cet instant, que je devais revenir en ces lieux pour passer la nuit. J’espère aussi avoir bientôt l’occasion de faire l’expérience du festival Life at the Lakes qui se tient chaque année à la mi-août dans la région.

Arcadia vous attend! J’espère que mon expérience vous incitera à planifier un voyage. Pour de plus amples renseignements sur tout ce que cette région a à offrir, visitez la page Fredericton et région de la capitale pour accéder à une liste complète de toutes les possibilités d’activités, de restauration et d’hébergement d’Arcadia. Alors, n’hésitez plus, prenez la route et venez découvrir Arcadia.